C'est là que débute le vrai gros du travail...

Le Pourquoi :

D'abord, pour faire de la place. Pour me faire de la place. Car qui dit petit appartement, dit petit espace, dit ORGANISATION et donc RANGEMENT... Mon homme a un dicton (qui m'énerve car je sais qu'il a raison... il dit :" si un vêtement rentre à la maison, un autre sort..." vous voyez là où ça m'énerve ?) J'ai donc décider de ranger le dressing pour de  VRAI. Ça va lui faire plaisir...Par ranger, j'entends me débarrasser des vêtements que je n'ai pas porté depuis quand déjà, je me rappelle plus c'était.... Des trucs un peu sentimentaux, qu'on garde au cas où ( on retrouverai sa ligne de ses 20 ans, au cas où il y ait un événement heureux, au cas ou ça redeviendrait à la mode, bref des trucs qui prennent de la place, et qui ne servent à rien d'autres...)

J'avais fait un premier tri l'année dernière suite à mon changement de taille, à cause de mes soucis de santé, mais je trouve que ça ne suffit pas. il y a toujours des moments où j'ai envie de rien mettre de l'armoire, donc c'est qu'elle n'est pas adaptée.

Alors changement de stratégie !!!!

Alors c'est parti pour le processus de réhabilitation de mon armoire.

le comment :

Le plus simplement possible : j'ai vidé la penderie, la partie visible de l'iceberg. Et remettre QUE les pièces que l'on est sûre de garder. Celle pour qui on émet le moindre doute, de côté, et puis il y a celle pour qui aucun doute ne vient...alors je recycle, je donne, je vends...

Celle qui sont le plus difficile bien sûr c'est celle pour qui on présente des doutes. pourquoi ? Cadeau, souvenir...

J'avoue dans les vêtements que j'ai cousu, le côté très sentimental du "c'est moi qui l'ait fait", est parfois difficile, et j'ai cherché à en savoir plus. Par exemple : Ma robe Belladone Deer and Doe, couleur bordeaux avec les passepoils turquoises. Qu'est ce qu'il fait qu'elle dort dans l'armoire et n'en sort jamais ? Trop violentes les couleurs ? ou bien c'est la matière ? ou la forme ? pourtant elle est jolie ? ou est ce parce que le tissu ressemble à celui de mon tablier dans la cuisine ? mouais ? ben je crois que c'est ça qui me gène le plus... c'est bête, non ? et pourtant c'est vrai. J'ai mal choisi la couleur de mon tissu, trop total look...

Et ce n'est qu'un exemple... Donc la robe à refaire mais plus discrète... ça m'aura fait une jolie toile.

Et c'est maintenant que la première étape est importante commence. Car elle permet de voir l'essentiel. Les pièces que l'on aime. Rappelez vous ici, j'ai pris le temps de noter de mémoire tout ce que je pensais avoir dans mon dressing. L'inventaire est terminé c'est seulement à partir de là que j'ai vidé l'armoire. Avec déjà dans la tête, une première vision de ce que allait devenir ma penderie.

VIDER LA PENDERIE , JOUISSIF, AMUSANT, ET LIBÉRATEUR ! ! ! L'éclate totale.

Le maître mot: ne garder que ce qui fait plaisir, que ce que l'on aime. Oublier les t-shirt de "fast Fashion" acheté sur un coup de tête qui le va finalement avec rien de ce que vous avez déjà et qui dormira au fond de l'armoire...

Comme je suis couturière à mes heures, je vais pouvoir ENFIN m'amuser.

Oui je vide l'armoire, il va falloir le remplir un peu, mais pas n'importe comment.

Maintenant que je sais exactement ce qu'il y a dans l'armoire, je vais pouvoir compléter, acheter ou fabriquer coherent. C'est à dire, de la bonne qualité, de belles finitions, fabriqués maison, ou acheter si possible francais ou européen, et oublier tout ce qui vient de l'autre bout du monde. Par conviction, éthique, et respect.

Ma devise : simple, mieux et respectueux. De nous, des autres, de nos enfants, de notre planète...

Et c'est maintenant que le vrai job commence :

la session prochaine, je répondrai à 2 questions: 

- Définir un style : le mien adapter à ma morphologie.

- Et créer une collection capsule de base pour pouvoir structurer, et voir les pièces manquantes pour que ce soit cohérent. 

Et c'est là que je vous dit à dans un mois, on va dire rendez le 7 du mois prochain, car j'ai un tas de questions auxquelles il faut que je réponde...

Alors toujours motivée ? Allez ouvrer vos placards et VIDEZ LES...

À très vite...

Nanou